Rechercher

Budget 2022 - Les propositions et suggestions d'Idron au coeur #2


1. Programme de création de logements mixtes 2022


La création de deux EHPAD par Annie HILD permet de respecter, dans une certaine mesure et momentanément, la construction parallèle de logements mixtes sur la commune d’Idron, en plus du service rendu aux personnes âgées.


Il est important sous peine d’une amende de respecter l’engagement de construction des logements sociaux comme cela est arrivé en 2008 puis 2018-2019 suite à une mauvaise interprétation du responsable administratif. Nous attirons l’attention des élus en charge de l’urbanisme, des finances et de l’administration générale.


EN CLAIR :

Toutes constructions nouvelles d’habitats simples et de logements sociaux impliquent à nouveau la construction de logements sociaux. Le pourcentage à réaliser s’applique sur l’addition des deux types de constructions.


« Idron au cœur » attire l’attention du nouveau conseil municipal sur l’engouement des constructions sur Idron pour atteindre les 7.000 habitants.



Logements sociaux sur Idron


EHPAD Les Arrioulets à Idron



2. Programme d’entretien du patrimoine communal 2022


Depuis plusieurs semaines « Idron au cœur » alerte la municipalité d’Idron via notamment des photos sur les réseaux sociaux de l’absence d’entretien de nombreux équipements communaux.


EN CLAIR :

Un programme dédié est-il envisagé sur l’exercice 2022 ? Quelles sont les crédits budgétisés ?



Groupe scolaire "Les Platanes"


Arrière de la salle polyvalente



3. Recherche de subventions en matière de transition environnementale


Le programme « Continuons Idron » d’Annie HILD validé par les électeurs a prévu plusieurs investissements importants sur la commune :

- Halle du marché paysan d’Idron

- Création de la plaine des sports, dojo, salle d’accueil du basket, mise aux normes du terrain de foot ;

- Extension de l’hôtel de ville ;

- Création de l’école de musique ;

- Délocalisation des services techniques ;

- Création d’une crèche intercommunale, d’une micro-crèche et d’une maison des assistantes maternelles, etc.

Pour financer ces investissements et sans dégrader les finances communales, la recherche de subventions publiques intercommunales, départementales, régionales ou étatiques est essentielle. Cette pratique communale a été assurée pendant près de 20 ans.


Ainsi, le Conseil départemental accorde des subventions sur la transition environnementale en rapport avec les projets présentés par les municipalités du 64.

La publication des bénéficiaires des subventions ne révèle aucun projet sur la commune d’Idron, à la différence de communes voisines béarnaises comme :

- Artiguelouve (maison pour tous)

- Assat (réhabilitation de l’école de musique)

- Bizanos (réhabilitation de la mairie)

- Coarraze (revalorisation du groupe scolaire)

- Jurançon (pôle sportif et associatif)

- Morlaàs etc.


La commune d’Idron n’a-t-elle donc pas de projet subventionnable à présenter ?

A défaut, pourquoi les projets Idronais n’ont-ils pas été sélectionnés ?

Une recherche de subvention est-elle systématiquement engagée par l’exécutif municipal ?


La commission des finances peut-elle rendre public le montant des subventions demandées pour la Commune d’Idron durant ce mandat ?


A titre d’exemple, la halle du marché d’Idron et la halle de la salle polyvalente ont fait l’objet d’une subvention départementale à la demande d’Annie HILD, maire sortante et ancienne conseillère départementale.

Quid du financement de la rénovation du Château par le Département 64, annoncé par le Président du Conseil départemental durant la campagne électorale ?


Le maire d’Idron ou l’adjointe aux finances peuvent-ils confirmer le projet et l’engagement du versement de cette subvention ?






4. Personnel communal


Du fait de l’absence de 7 agents communaux en disponibilité ou en arrêt maladie, il serait judicieux de budgétiser leurs traitements, ceux-ci sont susceptibles de revenir à tout moment.


EN CLAIR :

Après avoir reproché à Annie HILD de solliciter les entreprises locales, ce principe demeure le même aujourd’hui. Que faut-il en penser ?



5. Fin de deux portages fonciers par l’EPFL

Depuis plus de 10 ans, la commune d’Idron utilise l’EPFL Béarn Pyrénées (Etablissement Public Foncier Local) pour réaliser, au nom de la commune d’Idron, des acquisitions en vue de la constitution de réserves foncières communales ou d’opérations d’aménagements.


A ce titre, l’EPFL Béarn Pyrénées a acquis deux anciens bâtiments militaires au sein du domaine Paul Ducournau ainsi que le bois d'Estrée, au profit de la commune d’Idron.


Les deux conventions de portage entre la commune et l'EPFL prennent fin en cette année 2022. Un grand merci à l’EPFL.

EN CLAIR :

« Idron au cœur » attire l’attention de l’exécutif municipal de la nécessité d'inclure dans le budget communal 2022 la fin du portage de ces deux actifs et d'y associer les plans et le montant des rénovations prévues par la maire sortante, par respect du patrimoine communal.

L’objectif est également d’éviter que les bâtiments de l’armée deviennent des friches susceptibles d'être squattés ou dégradés.

Le projet « Continuons Idron » prévoit de créer une annexe au sein de la parcelle des bâtiments militaires pour délocaliser le centre municipal des services techniques. Cette solution validée par le Conseil municipal lors du dernier mandat permet d’économiser du foncier, d’éviter la coupe d’arbre, d’assurer une surveillance sur l’ensemble du site et une tranquillité du fait de la fermeture à 16h en semaine, le WE et les jours fériés. Une sortie prévue sur l’avenue du Béarn apporter une efficacité supplémentaire au projet.


Les Idronais remercient chaleureusement Annie HILD pour avoir conclu l’achat de ces deux bâtiments ainsi que le bois d’Estrée, lieu de promenade des habitants pour vivre « Naturellement bien » sur la commune d’Idron.


Les Idronais remercient l’association bénévole AirBorne 64 pour avoir durant de nombreuses années entretenu les bâtiments militaires (exemple eau et électricité) et ses points de verdure. Nous regrettons leur récusation par le nouveau Conseil municipal alors que leur unique but était d’œuvrer pour l’intérêt général. Cette occupation prenant fin dès cette année 2022.






6. Programme de voirie – La réalisation en 2022 du programme d’Annie HILD

En chaque début de mandat un programme pluriannuel de voirie est initié par la municipalité représentant plusieurs millions d’euros via un appel d’offre. En pratique, ces programmes pluriannuels sont fixés sur une période d’environ 10 ans et s’étalent jusqu’en 2024. Ainsi, les programmes de voirie réalisés en 2020-2021 sont le fait du programme d’Annie HILD.


L’avis public d’appel à la concurrence du 12 mars 2019 (validé en conseil municipal du 12 juin 2019) porte sur le programme de voirie suivant :

- chemin des Augas ;

- placette des Eglantines ;

- rue Saint Michel et sa placette ;

- Cam Marty ;

- rue des Edelweiss ;

- chemin du Hourat ;

- Arrayo-Park ;

- avenue Beau Soleil ;

- avenue Pierre de Belsunce ;

- rue Peyreblanque ;

- rue de l’Oussère ;

- chemin du Laou ;

- avenue du Béarn ;

- Salle polyvalente ;

- Parking face au restaurant scolaire ;

- rue de l’industrie ;

- rue de la butte


Il convient également d’y ajouter le lotissement de l’Armandieu et l’Ermitage et le haut du Lannot.


Par ailleurs, l’étude pour un enfouissement des lignes avait également été initiée pour l’avenue des Pyrénées (rue de la mairie) et l’avenue de Beaumont, avant enrobage et création d’une piste cyclable.


Les réseaux d'assainissement et d'eau potable ont fait l'objet d'une sérieuse réhabilitation, ainsi que l’enfouissement des lignes venant améliorer la vie des habitants du quartier du nord de l’avenue de Belsunce.

Début 2021, le service ingénierie du Conseil départemental était prêt à réaliser l’enrobage mais toujours en attente des directives de la Commune. Cette inexécution communale est étonnante car le programme était prêt à être réalisé par Annie HILD dès 2019.


Le responsable administratif pourrait-il rappeler à l'ancien 1er adjoint aux finances et à l'urbanisme l’ensemble du programme de voirie voté lors du conseil municipal du 12 juin 2019 ?


EN CLAIR :

Les réalisations de voirie 2020, 2021 ou 2022 sont rendues possibles du fait de la prévision et réalisation préalable des longues études publiques d’enfouissement des lignes, fibres optique, trottoirs, chaussées, enrobés qui continuent lentement de se concrétiser grâce à l’avis de mise en concurrence réalisé le 12 mars 2019 par Annie HILD.


Peut-on avoir un chiffrage complet et le détail du programme de voirie de la mandature 2020-2026 et plus spécifiquement sur l’exercice 2022 ?


Quelles seront les voiries du prochain appel d’offre public ?


Toute promesse de réalisation de travaux de voirie en quelques mois est illusoire sinon volontairement trompeuse. Il convient de privilégier l’enfouissement des lignes électriques et de communications (fibre optique) avant tout enrobage. Cette suite logique demande de la préparation, des études, de la patience et une mise en concurrence.