top of page
Rechercher

Endometriose - Idron solidaire

DerniĂšre mise Ă  jour : 16 janv. 2022

TEXTE D'ANNIE HILD


đ“˜đ“­đ“»đ“žđ“· đ“Șđ“Ÿ đ“Źđ“žđ“źđ“Ÿđ“» se fĂ©licite du plan ambitieux de lutte contre l'endomĂ©triose, lancĂ© par le chef de l'Etat. Deux jours aprĂšs ces annonces, l’AssemblĂ©e Nationale a votĂ© Ă  l’unanimitĂ©, jeudi 13 janvier, une rĂ©solution pour reconnaĂźtre l’endomĂ©triose comme affection longue durĂ©e permettant par la suite une prise en charge Ă  100% par l’assurance maladie. Une belle avancĂ©e.


Cette maladie de l'appareil génital féminin touche en France, 1 femme sur 10, elles n'en guérissent pas.


Cela a Ă©tĂ© le cas de la jeune femme hĂ©bergĂ©e avec son compagnon dans l'appartement du ChĂąteau d’Idron dĂ©but 2020. Ce jeune couple en panne de leur vĂ©hicule, sans moyen, attendait de toute urgence un rendez-vous dans un institut mĂ©dical spĂ©cialisĂ© Ă  Bordeaux.


Lorsque j'ai vu ce jeune homme faire la manche devant le magasin Super U, je me suis permise, au nom de l’ensemble des Idronais et en tant que Maire, de lui faire bĂ©nĂ©ficier de la solidaritĂ© communale par l’achat d’aliments de premiĂšre nĂ©cessitĂ© et d’un hĂ©bergement d’urgence.


Suite à la pantalonnade post-élection, j'ai hélas appris que M. Nahon leur avait signifié leur départ, sans délai et sans tenir compte de leurs soucis, notamment de santé.

Encore aujourd'hui, je me demande comment les élus du Conseil municipal d'Idron ont pu soutenir une telle décision, révoltante.


AH.



Posts récents

Voir tout
bottom of page