Rechercher

Idron relégué en division inférieure !

Dernière mise à jour : 17 sept. 2020


NON, amis sportives et sportifs, rassurez-vous. Il ne s’agit pas d’une relégation d’une de nos équipes mais de la commune tout entière.


La trahison du vote majoritaire des idronais aux élections municipales vient de trouver son épilogue lors de l’élection du bureau exécutif de la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées. En effet, alors qu’en toute logique le maire d’Idron aurait dû obtenir une vice-présidence, il a été devancé par les maires de communes moins peuplées.


Une sanction évidente de la magouille qui a conduit à travestir le résultat de la consultation électorale, le maire investi reconnaissant qu’en toute logique il aurait dû siéger dans l’organe exécutif et comprenant fort bien qu’il s’agit pour lui d’une sanction il a déclaré ne pas être rancunier. Malheureusement, la sanction qui vise le maire et tous ceux qui ont participé à la trahison, touche aussi les intérêts de notre commune car une vice-présidence c’est l’assurance d’une représentation active de la commune. Jusqu’au 25 mai dernier j’avais le privilège de bénéficier de la seconde vice-présidence de l’exécutif qui m’assurait une vision globale et pragmatique des différents projets et aides communautaires dont Idron pouvait prétendre.


La trahison a donc été sanctionnée et comme l’a déclaré le maire déçu « les idronais apprécieront ».


Comme vous le savez, les élus de la liste minoritaire ont décidé d’abandonner leur trois recours en demande d’annulation de l’élection du 15 mars dernier. Une nouvelle preuve de la collusion entre M. NAHON et M. SAYOUS. Ce dernier plusieurs fois désavoué par les électeurs se retrouve à gérer les affaires communales.

Est-il concevable que les colistiers de la liste majoritaire, toujours membres du conseil municipal continuent de cautionner ces actes de la plus grande immoralité ? Les événements précités doivent les éclairer. Oui les idronais apprécieront.

Malgré ces évènements, je continue en tant qu’élue au Conseil départemental à mener pour les idronais des actions essentielles en matière sanitaire et sociale (personnes fragiles), éducative (collèges), habitat (logements) et protection de l’environnement et du patrimoine naturel. Enfin, grâce au concours du département et comme je m’y étais engagée, les travaux de revêtement de la rue du bourg vont être finalisés.


Annie HILD