Rechercher

Les médisances gratuites d'une famille Idronaise

Un savant mélange d'intérêt personnel et de politique.

M. LALO, père d'un agent communal embauché et en disponibilité depuis la pantalonnade, a cru tirer profit de la réception des 20 ans de "Champion de France" du club de Rugby d'Idron en essayant de convaincre un ancien membre du bureau présent, qu'Annie HILD avait soit disant osé intenter un procès au Tribunal Administratif à l'encontre de son fils, stagiaire à la mairie, puis embauché durant l'ancienne mandature et aujourd'hui en disponibilité.

C'est exactement le contraire !

Son fils a lancé une procédure judiciaire à l'encontre d'Annie HILD alors maire d'Idron, mécontent de ne pas avoir décidé du jour et du poste de son embauche au sein de la commune. Annie HILD a logiquement fait appel au vu de son comportement dépassant tout entendement, sans reproche à son égard.

A ce titre, la Maison des communes, gestionnaire des carrières des agents ainsi que les représentants syndicaux possèdent un dossier, très explicite à ce sujet.

Cet agent impliqué sur la liste d'opposition "MVI" est allé jusqu’à filmer le jour de la pantalonnade la maire sortante et son départ de la mairie vers son véhicule.

Cet agent était également présent lors des réunions de campagne de la liste "Continuons Idron" soufflant quelques questions aux membres de l'opposition présents.

Durant le confinement, il a même contacté un des colistiers de la liste d'Annie HILD : Etait-ce le départ de la pantalonnade ?

Que faut-il penser de ce comportement ? A-t-il pensé à respecter son devoir de réserve normalement de rigueur ?


Quel est l'intérêt du père de cet agent de venir aujourd'hui dénigrer Annie HILD devant ses connaissances ?

Que la clarté soit faite ! Une autre façon de faire de la politique est possible.


Idron au coeur


Photo de Mme PINAUD et MM. POILLION ET LALO

SMS de Jean POILLION envoyé à Annie HILD