Rechercher

Projets, peinture et nettoyage du Groupe scolaire – le grand oublié

En assurant notre marche quotidienne nous avons pu nous rendre à l’évidence de la nécessaire revoyure d’entretien des bâtiments communaux ou encore de travaux de peinture sur la commune d’Idron.


Notre observation principale porte sur le Groupe scolaire « Les Platanes » dont l’aspect des murs extérieurs dégradés ne reflète ni une bonne gestion du bâtiment ni les grands principes tant martelés depuis bientôt deux ans.


Peut-on se satisfaire d’un tel laisser-aller de l’école, lieu incontournable d’apprentissage de nos jeunes générations ?






En cette nouvelle année 2022, la réalisation de travaux de peinture ou de « Karcher » devient une urgence. Ce lieu nécessite un entretien régulier et consciencieux par respect des enfants et des familles.


Dans la même optique, l’entrée de ce beau groupe scolaire se trouve aujourd’hui dénaturée par le « nouveau projet » de sécurisation engagé par la municipalité. Le temporaire ne s’oppose pas à un visuel élégant.




A titre subsidiaire, la stèle présente près du Groupe scolaire, véritable lieu de mémoire, mérite un entretien en continu, pas seulement le dernier dimanche d’août, date de la commémoration de la libération de Pau. L’enlèvement de l’herbe haute présente depuis de nombreuses semaines serait bienvenu.



Parallèlement, une des premières mesures de la "majorité recomposée" a été de mettre fin à la gratuité de la garderie municipale sans qu'aucune prestation supplémentaire ne soit venue justifier cette nouvelle charge pour les familles Idronaises (aide aux devoirs, nouvelles structures de jeux dans le parc du château…). Faut-il rappeler que cette décision est contraire aux engagements pris devant les électeurs pendant la campagne municipale. Un nouveau coup bas.



Concernant le satisfecit de la municipalité sur les « projets » du Groupe scolaire

Dans ses vœux 2022, André Nahon rappelle que « Le Groupe scolaire n’a pas été oublié. Dès 2020, ont été réalisés la rénovation complète de la cour maternelle, de la salle de motricité et de la robinetterie. Pendant les vacances de Noël 2021, est programmée la réfection de la toiture de l’ancienne garderie et des sanitaires. »


D’une part, le changement de l’ensemble de la robinetterie du Groupe scolaire est un problème récurrent qui relève de l’entretien incontournable, l’eau étant très calcaire dans le bas d’Idron. D’autre part, les travaux de réfection de la toiture ne semblent pas suffisant.


Aussi, si l’on prend le temps d’observer l’état de l’ancienne garderie, un véritable programme complet de réhabilitation s’impose. Il consisterait à réhabiliter l’ensemble du bâtiment (intérieur et extérieur).


Enfin, pourquoi le programme d’entretien extérieur général du Groupe scolaire, prévu par Annie HILD et Caroline LADOIS, à l’été 2020, n’a pas été réalisé ?

EN CLAIR :

Les travaux annoncés par la municipalité sont des dépenses quotidiennes mais sa présentation ne représente en aucun cas un véritable projet durable et structurant. Il est urgent de maintenir un confort pour l’apprentissage des écoliers Idronais.


Dès lors, où sont les projets à long terme ?


Le programme d’Annie HILD revêtait en effet une autre envergure, à savoir l’agrandissement du Groupe scolaire via quatre projets principaux :


- L’enrobement des cours du groupe scolaire (réalisé).


- Une totale réfection du bâtiment de l’ancienne garderie (intérieur et extérieur), dont une mezzanine.


- L’agrandissement de la cour par l’acquisition à l’arrière du Groupe scolaire d’une petite maison (la propriétaire étant décédée). Pour information, M. Nahon, premier adjoint aux finances et à l’urbanisme était chargé de la réalisation de l’opération d’acquisition, par délégation de la maire Annie HILD. En tant que négociateur, la famille n’a pas souhaité donner suite aux propositions financières de ce dernier pour finaliser l’acquisition, s’estimant lésée.

Les négociations sont-elles en cours ?


- La construction d’un préau

Par anticipation, les services de l’urbanisme de l’ancienne maire d’Idron avaient, à sa demande, obtenu lors de l’élaboration du PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) la possibilité d’aménager un préau, sur un terrain adjacent au Groupe scolaire pour un meilleur confort et accueil des écoliers (14 classes).

L’ancien président de la commission urbanisme (depuis 2008) a-t-il oublié cette possibilité ? Ce projet va-t-il enfin voir le jour ?

Dès lors, l’exécutif municipal a-t-il engagé de nouvelles négociations avec les deux propriétaires concernés (dont l’une est membre du Conseil municipal) pour finaliser la cession dans un but d’intérêt général ?



Une idée de préau


Enfin, suite à la démission de l’adjointe au groupe scolaire, un autre membre du Conseil municipal s’intéresse-t-il à son organisation ?


Pour « Idron au cœur » le Groupe scolaire doit faire partie des projets prioritaires.


Bien à vous.