Rechercher

FLASH INFO - Nouveau coup bas pour le personnel communal Idronais

Après deux suppressions de postes au Groupe scolaire “Les Platanes” en 2021 de deux mères de famille Idronaises au motif d’une absence de besoin, la municipalité d’Idron propose, après réflexion, en 2022, une offre d’emploi à plein temps en CDD, sans qualification particulière, toujours au sein du même Groupe scolaire.


Drôle de revirement ou manque d’anticipation de la gestion du personnel communal sans aucune vision de long terme. Ces deux agents auraient du être redéployées dans d’autres services avec une certaine flexibilité pour parer à des besoins ponctuels inéluctables.

Conséquence : gestion légère et drame familial.


De même, en observant l’effectif du personnel communal des services techniques et du Groupe scolaire, “Idron au coeur” a pu noter l’absence de :

  • 4 personnes en arrêt longue maladie

  • 4 personnes en disponibilité

  • 1 personne récemment retraitée

  • 2 personnes licenciés

Soit près de 11 agents en moins depuis 2020 pour 5 agents présents au sein des services techniques en 2022.

EN CLAIR :

Avec tous ces chamboulements, le nouveau maire fait-il entretenir la commune par des entreprises privées ? En cas de réponse positive, qu’est-il advenu des critiques incessantes à l’encontre de l’ancienne maire lui reprochant d’assurer un équilibre entre emploi communal, emploi d’entreprise et de jeunes Idronais pour un service à la population ?


Pourquoi ce nouveau revirement de situation ?

Que faut-il en penser ? Où est la révolution annoncée ?



QUELQUES RÉFLEXIONS :

Nous notons de sérieuses diminutions sur les traitements et charges des fonctionnaires non versés car absents (tout en sachant que ces derniers peuvent revenir à chaque instant).

Nous notons également une sérieuse augmentation d’impôt sur les entreprises et les particuliers.

Nous notons une augmentation des cessions des parcelles communales à tout va alors que de nombreux particuliers présentent des projets.

Nous notons un budget de fonctionnement qui demeure conséquent. Est-ce dû aux résultats des mandats d’Annie HILD ? Probable…


EN CLAIR :

Entre renoncement et trahison, quelle est la véritable ligne directrice de la municipalité recomposée ?

Quel est l’objectif final ?

La municipalité peut-elle expliquer sa vision sur l’avenir de la commune et déterminer les projets stratégiques ?

Les Idronais méritent cela !