Rechercher

Le marché d'Idron a-t-il encore une âme ?

Aimé des idronais et de nombreux autres habitués de ces environs ou de passage, salué pour la qualité des produits proposés, notre marché paysan voit son appellation bafouée.


C'est pourtant à l'équipe municipale d'impulser le sens qu'elle souhaite apporter à l'âme d'un lieu de vie et d'échanges comme le marché.


Des producteurs font de la résistance, mais voient arriver une concurrence déloyale de revendeurs toujours plus nombreux. Et que dire des marchands d'articles non alimentaires au sein d'un marché paysan ?


La gestion des places semble être faite pour rentabiliser les emplacements, au détriment de la recherche de producteurs locaux ou d'artisans. La propreté aussi laisse à désirer, les commerçants retrouvent de nombreuses poubelles et cartons lors de leur installation chaque samedi.


La gestion de notre marché paysan est reléguée au service minimum, tant pis si son âme se meurt, l'essentiel pour la nouvelle équipe est de défaire et décrédibiliser ce qui marchait bien avant.


Julien GEVREY

Avez-vous remarqué que malgré l'état d'urgence sanitaire toujours en vigueur jusqu'à 10 juillet, les règles sanitaires sur le marché depuis le 25 mai ont totalement abandonné? Plus aucun élu n'est présent de manière permanente, le marquage au sol est abandonné, tout


te subsiste un flacon de gel hydroalcoolique peu visible, Où est passé la fougue quêtrice de l'opposition à l'égard de la majorité ? c'est-elle endormie dans la complaisance subversive électoraliste ?