Rechercher

Qui sont nos élus 2020 ? Idron à l'honneur...

Chers lecteurs,


Une étude intéressante publiée par l’AUDAP (l’Agence d’Urbanisme Atlantique & Pyrénées) identifie « qu’au lendemain des élections municipales 2020, le Sud-Aquitain compte 11 798 maires et conseillers municipaux. Le plus jeune élu est conseiller municipal dans une commune des Landes, il a 19 ans, se prénomme Paul. L’élu le plus âgé a 87 ans, il s’appelle Léon et est conseiller municipal d’une commune de 5 000 habitants dans les Pyrénées-Atlantiques. »


Ce préambule publié par l’AUDAP a fait sourire l’équipe « Idron au cœur ». Les plus anciens et les habitants intéressés par la vie locale de la commune d’Idron auront compris qu’il s’agit, bien évidemment, de l’ancien Maire d’Idron, Léon Hypolite SAYOUS, candidat malheureux aux élections municipales de mars 2020.


Cette défaite s’est très vite transformée en grand bonheur lorsque, durant le premier confinement et la distribution des masques aux administrés, un contact parallèle s’est noué entre certains colistiers d’Annie HILD (maire sortante et tête de liste réélue) et la liste « MVI » d’opposition dont l’ancien Maire était colistier.

L’ancien Maire et l’ancien premier adjoint rêvant tous les deux du « trône ». Ce « trône » que les électeurs avaient pourtant confié à une dame « de faire », Annie HILD et maire sortante.


Dans cette enquête l’AUDAP publie que sur 11 798 élus dans le grand Sud-Aquitain, 4 934 sont des femmes élues (environ 42%). Sur ces 4 934 élues, 170 sont Maires d’une commune, soit seulement 20% des Maires. Ce chiffre diminue à 18% lorsque l’on cible les communes supérieures à 1 000 habitants. Enfin l’hécatombe, seulement CINQ femmes sont maire d’une commune de plus de 5 000 habitants sur le territoire Sud-Aquitain.

Cette étude démontre que les femmes demeurent largement minoritaires à des fonctions à haute responsabilité, notamment dans les communes de plus de 5 000 habitants. En ces circonstances, l’exécutif municipal Idronais s’est réjoui du passage du seuil de 5 000 habitants de la Commune, qui, il est vrai, a connu un essor considérable ces 20 dernières années.


L’équipe « Idron au cœur » regrette que l'exécutif municipal n’ait pas également constaté l’absence d’une femme à la tête de la commune d’Idron, conformément au choix des électeurs.

L’équipe « Idron au cœur » aurait été ravie que l’AUDAP identifie une sixième femme maire d’une Commune de plus de 5 000 habitants et de surcroit, Vice-Présidente de l’Agglomération Paloise. En lieu et place, la Commune a été primée du conseiller municipal le plus âgé du Sud-Aquitain...


En conséquence, Idron perd une femme élue maire, la vice présidence de l’agglomération et gagne le prix AUDAP 2020 de l’âge d’or. Sacré renouveau !


L'équipe "Idron au coeur"


Source : Enquête AUDAP disponible sur : https://www.audap.org/?Publications_et_Ressources-Data_minute-Data_minute_-_Detail&dataminute=data_minute_12_qui_sont_nos_elu_e_s_municipaux

M. Sayous conseiller municipal ou maire officieux de la commune d'Idron ?